Le Kaiser Guillaume II
... Allweg gut Zolre

 

La devise de Guillaume II - toujours un bon Hohenzollern - témoigne de sa volonté de faire honneur à sa lignée, et ce malgré son infirmité : il est estropié, son bras gauche est atrophié suite à un accouchement difficile .

Le Kaiser est pourtant bel homme et est toujours photographié ou représenté de façon à cacher ce bras gauche comme dans ce dessin du Petit Journal du 6 Décembre 1898 qui souligne la prestance d'un Empereur un tantinet cabotin dans son uniforme blanc .

Il est déjà l'ennemi avoué du " Rire" ( n°280 du 17 Mars 1900 ) .

Notez la présence sous forme stylisée le cygne ...

... que l'on retrouve dans l'article du Rire ( n°319 - 15 Décembre 1900). Le Kaiser est à cette époque pour le journal satirique à la fois Lohengrin, ...
... et Wilhelm Meister ( Master Wilhelm ).
Pendant les hostilités, rares sont les caricaturistes qui ont la bassesse d'utiliser son infirmité pour le tourner en dérision si ce n'est celui de "La Baïonnette " qu'on ne peut soupçonner de maladresse dans le respect des proportions

 

On n'hésite pas par contre à utiliser l'image du Kaiser sur cette carte postale ( casque à pointe et moustaches relevées ) comme dans cette caricature de Ruiz (1914) pour minimiser l'efficacité du "Kolossal" 420 prussien .

 

Le Kaiser a surmonté son handicap qu'il a appris à cacher et est même devenu un excellent cavalier. Il a d'ailleurs commandé le régiment des Hussards noirs alors qu'il n'était encore que Kronprinz ce qui explique les Brandenbourgs et la coiffe dont on l'affuble dans certaines caricatures.

Championnat d' Europe de Football : le caricaturiste s'offre la tête du Kaiser qui n'est pas épargné par les coups des alliés.

 

Les mêmes ont trouvé un nouveau jeu ...

En définitive, il sera terrassé...
.. et les portes du Paradis lui seront refusées

Voici des liens vers d'autres caricatures du Kaiser publiées sur le site:

Zislin

le Petit Journal

Le Rire Rouge

Lyon Républicain

Conseil de lecture:

Maurice Muret

Guillaume II

Les Grandes Etudes Historiques

Arthème Fayard -Paris- 1940

réagir-apporter un complément